Que l’on soit superstitieux ou non le "mauvais oeil" pose encore grandement question à tous car sa définition même demande assurément de plus amples explications tout en faisant référence à de nombreuses causes entremêlées qui ont pu ainsi concourir à l’intérêt très explicite de ce terme générique sans pour autant toujours en dégager précisément la provenance et son évidente odeur de souffre, de mystère entretenu, voire de pratique de la magie noire ayant comme but principal de nuire à autrui. Dans l’esprit collectif, le mauvais oeil sera aussi ancré localement avec les diverses coutumes des pays qui s’y associent avec plus ou moins de vigueur et de constance, avec aussi la propension plus ou moins présente d’y croire ou non. De facto, dans les pays fortement occidentalisés, où les traditions ont eu tendance à s’uniformiser en tentant d’expliquer toutes circonstances environnantes et tous les faits par une unique logique cartésienne orientée par la science, nous avons une perte de sens au profit d’une définition du terme le rangeant dans la catégorie des superstitions, au même titre que les phénomènes surnaturels ou que les anciennes croyances animistes en des puissances invisibles et forces telluriques agissantes. Mais même dans nos sociétés modernes, où tout ne peut pas être expliqué rationnellement, la notion de mauvais oeil recouvre de nombreuses causes afin de tenter de rejeter certains problèmes relativement inexplicables ou certaines situations trop complexes sur des prétextes extérieurs assez pratiques pour se dédouaner soi-même de toute faute ou de toute erreur. Pour autant la réalité rejoint la croyance lorsque le phénomène est capable de générer sa propre puissance dans l’esprit de ceux qui sont pris dans son sillage, c’est cette puissance psychique induite qui crée sa réalité, ce que les plus cartésiens appellent une pensée auto-réalisatrice (ici négative), mais ce que les initiés nomment dans un cadre bien plus formel, celui de la magie opérative et de l’ésotérisme : le mauvais oeil, qu’il soit d’ailleurs issu d’une pensée humaine dénaturée, d’une entité non-humaine négative ou bien d’un rituel de magie noire…

Mais qu’est-ce exactement que le mauvais oeil, comment est-il perçu et quels sont ses effets ? Chacun aura compris l’aspect hautement négatif du regard de cet oeil néfaste qui porte malheur sur qui il se fixe, un regard qui n’a pas d’autre visage que celui d’un mal désincarné et invisible à celui dont il est destiné mais qui en ressent immédiatement les effets délétères sous diverses formes adaptées à chaque individu et à chaque contexte en présence. Le principal effet étant d’ailleurs cette incroyable malchance qui colle à chaque pas de celui qui en est victime, pour lui adieu la réussite et le succès, au revoir l’esprit au repos et la pleine santé, bienvenue la fatigue soudaine et persistante ainsi que l’angoisse du lendemain, les incidents en tout genre, la casse de ses objets les plus précieux ou bien leurs disparitions mystérieuses comme évaporés de notre univers. Rien ne sera donc épargné à celui ou celle qui sera touché par ce regard maléfique venu d’on ne sait où. Sur ce point l’on peut être sûr qu’il ne vient pas de proches ou d’amis car ceux-ci auront fui au loin afin de ne pas être aussi sous le coup de cette mauvaise passe qui dévaste tout sur son passage sans distinction. C’est une des caractéristiques de ce mauvais oeil que de se propager comme une maladie contagieuse à tous ceux environnant la personne qui en est touchée, causant des dégâts collatéraux en cascade avec une progression cumulative qui semble ne jamais s’arrêter mais au contraire prendre possession de l’essence même de la vie en s’en nourrissant.

C’est aussi cette irrémédiable sensation d’impuissance face au mauvais sort qui s’acharne qui rend cette position si difficile, de même la personne visée dispose de cette intime conviction de ne pas pouvoir sortir de l’ornière et de s’y enfoncer de plus en plus sans porte de sortie ni espoir d’en apercevoir un itinéraire plus chanceux. Le sentiment de solitude apparait aussi comme une constante, non pas que la personne se retrouve effectivement totalement isolée mais en a la terrible impression mentale, comme l’étau d’une camisole qui réduirait tout mouvement ou toute opportunité d’agir avec autrui pour s’en sortir. L’effet d’abandon social joue aussi comme une prison dont on ne sort pas indemne puisque partout où elle se porte la vision reste bloquée sur des murs empêchant de voir au loin un horizon des possibles ou une quelconque aide salvatrice d’autrui. Voici donc en quelques mots les effets et le ressenti de ce "mauvais oeil" dévastateur, une sorte de monstre qui digère lentement sa victime encore consciente après l’avoir étouffé tout comme le ferait un boa constricteur avec sa proie sans défense. Les psys vous diront qu’il s’agit assurément d’une dépression car tous les symptômes en donneront l’apparence mais il n’en est rien, au contraire ils ne comprennent toujours pas le phénomène qui s’apparente à une sorte d’emprise ou à un envoûtement et non à une psychose ou névrose issue d’un problème car c’est en fait "l’état qui cause tous les problèmes" et non l’inverse (où les problèmes entraînent l’état dépressif)…

Quelle est la cause de tout ceci, et d’où vient ce mauvais oeil ? La réalité telle que nous la connaissons ne représente qu’une infime partie de ce qu’elle "est" à tous ses niveaux puisque nous n’en percevons avec nos sens que l’aspect visible ou sensiblement compréhensible avec notre physiologie neuronale restreinte, car il existe une infinité de gammes de fréquences auxquelles nous n’avons pas accès du fait de notre constitution physique formatée à notre environnement terrestre. La plupart des problématiques ésotériques s’accordent à signifier par des symboles et des concepts cette immensité à laquelle nous n’avons pas accès, l’ésotérisme dispose de cette ouverture qui permet d’en percevoir quelques ombres sur le véritable mur d’une Réalité plus vaste, un peu à l’image de la caverne de Platon. Bien des entités inconnues peuplent ces environnements que nous ne pouvons pas voir avec nos yeux ni comprendre avec nos esprits humains, de nombreuses dimensions nous sont ainsi invisibles mais se trouvent pourtant autour de nous sans que nous en ayons pleinement conscience, ce sont ces mêmes entités qui agissent sur nous dans certaines circonstances où nous présentons des faiblesses pour leur laisser l’opportunité de nous atteindre et de jouer avec nos existences. Certaines magies ouvrent des portes sur ces univers afin d’entrer en contact avec des entités de bas niveau pour leur proposer des pactes via des rituels, les magies rouge et noire disposent de travaux orientés sur ces possibilités avec des résultats tantôt positifs (pour la magie rouge qui touche au domaine de l’amour) tantôt extrêmement dangereux (pour la magie noire) avec de multiples répercutions négatives incontrôlables. La magie noire, comme nous le savons tous, représente le côté sombre et destructeur de ces forces avec le pouvoir d’effectuer de tels rituels d’envoûtement afin de générer cette focalisation négative, c’est-à-dire créer ce mauvais oeil si néfaste en ciblant une personne en particulier.

Mais d’autre part, ce que nous percevons souvent comme un problème grave dans nos vies peut aussi s’apparenter à une épreuve nécessaire, ce que l’on appelle un passage obligé à des fins de progression karmique, ce qui est bon pour notre évolution, et dans ce cas il est vrai que nous avons des difficultés à percevoir en temps réel toute la valeur de cet enseignement au moment où nous le vivons car il peut y avoir une souffrance à surmonter cette épreuve. Cette même souffrance ne doit pas être interprétée comme une malchance mais bien au contraire comme un espoir prometteur d’aller de l’avant, de progresser sur l’escalier évolutif, ce qui entraîne toujours un effort qui ne doit pas être confondu avec une souffrance gratuite sans but, là où l’effort est toujours récompensé il y a dans la souffrance purement négative aucune perspective de gain existentiel sauf peut-être une leçon ou une mise en garde de ne pas toucher à certaines choses, comme le feu nous dissuade d’y mettre la main. Le mauvais oeil se place du côté de cette souffrance inutile que l’on doit fuir afin de garder son intégrité physique et mentale, voire son harmonie spirituelle en ne touchant pas à ce feu destructeur. Ceux qui prennent une voie négative en utilisant sciemment des rituels d’envoûtement à des fins de sortilèges pour créer cette souffrance via le mauvais oeil se mettent également en danger à côtoyer des entités de bas niveau pour insuffler le mal sur autrui, ils n’ont pas conscience qu’ils nourrissent ces entités en s’abaissant plutôt qu’en cherchant l’élévation. De même, et les profanes ne s’en doutent pas, les pensées négatives agissent comme de petits appels de ces entités maléfiques qui se voient invitées à interférer dans les affaires humaines, elles suivent alors simplement ces pensées et les réalisent à petites doses comme l’on instille un poison à une proie désignée.

Il existe heureusement bien des façons de se protéger du mauvais oeil et la plus efficace de toutes est de se trouver soi-même à un niveau d’élévation spirituelle là où ne peuvent pas intervenir ces entités néfastes, là où même les pensées négatives n’arrivent pas au sommet de l’esprit qui les rejette car lui-même n’en génère pas. Bien évidemment la majorité des gens ne dispose pas de cette sagesse ni de cette grande liberté de "penser juste", la véritable sagesse est un entrainement de chaque instant qui devient une habitude de vie. Il est aussi indubitable que la proximité de personnes qui n’ont pas cette sagesse peut nuire et entretenir un chaos mental susceptible de désorienter dans un mauvais sens, c’est-à-dire de rompre une harmonie ou de la perturber fortement, c’est pourquoi le silence et la méditation sont des outils de rééquilibrage afin de remettre de l’ordre dans les esprits brouillés par la multitude de pensées environnantes du quotidien. Afin d’aider les personnes qui ne pourraient pas méditer librement ou s’isoler pour "retrouver leurs esprits" (les bons) il est possible de confectionner des talismans de protection ou d’en trouver certains pour contrer le mauvais oeil, par exemple une médaille sanctifiée ou un bijou personnel que l’on aura béni, certains vêtements avec des motifs symboliques peuvent aussi repousser ou retarder les effets négatifs (aube liturgique ou de cérémonie), le mieux sera néanmoins de laisser de côté la patte de lapin ou le fer à cheval qui ne sont plus trop en phase avec notre époque pour préférer d’autres grands classiques comme la main de Fatima (main de Fatma ou Khamsa) ou l’oeil d’Horus assez universellement reconnus pour leur efficacité. Les croyants pourront bien entendu porter leurs croix ou symboles afin d’être protégés par l’aura de leur communauté, ceci proportionnellement selon la ferveur que l’on porte à sa propre foi.

Bien d’autres protections plus spécifiques à chaque individu ou à chaque contexte permettent de contrer encore plus efficacement le mauvais oeil, ainsi il existe des rituels de protection en magie blanche pouvant repousser les sorts et les entités négatives, ou bien des rites que l’on peut organiser sur place dans son lieu de vie (ou dans un lieu professionnel) pour repousser le mal qui s’y serait attacher. Il est aussi fortement conseillé de suivre quelques préceptes de Feng Shui pour que les lieux puissent délivrer les bonnes énergies et les faire circuler librement en toute harmonie. Les rituels du sel (élément purificateur) peuvent tout comme certains cristaux et pierres semi-précieuses aider dans le bon sens afin d’éloigner les perturbations et restaurer les énergies positives des lieux et des personnes qui y séjournent. Si vous désirez que je vous oriente sur ces points importants dont la mise en oeuvre reste délicate, ou bien que je vous aide plus spécifiquement pour élaborer un rituel de protection ou de refoulement du mauvais oeil, alors n’hésitez pas à me joindre pour en discuter ensemble au 06.75.79.02.91 (numéro non surtaxé et direct). Vous pouvez aussi m’écrire depuis mon site internet en cliquant sur ce lien via mon formulaire de contact pour me faire part de votre problématique. Je vous dis à très bientôt et soyez à l’image de ce que vous voulez être, en harmonie avec vous-même pour évoluer naturellement sans attirer à vous le mauvais oeil ou d’autres entités négatives, chacun est libre de suivre la meilleure voie lumineuse en écartant les ombres qui nous environnent !

Maria do Carmo

 

Commenter cet article

Étude Gratuite

Articles récents

Hébergé par Overblog