Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par Maria Do Carmo

En Magie, qu'elle soit blanche, rouge ou bien noire (et même "pourpre" : mélange de magie rouge à teneur de magie noire), le thème principal qui est abordé reste bien évidemment les relations entre individus pour régler des problématiques de tout ordre mais surtout et principalement l'ensemble des problèmes liés aux relations amoureuses, que cela concerne les couples (rupture, éloignement, disputes, etc.) ou bien les personnes en recherche de l'âme soeur ou de partenaire (avec amélioration des performances sexuelles, du charme, de la libido, du désir, etc.). Par conséquent il est vrai que cela réduit le champ d'investigation des types de rituels, en effet nul besoin d'aller véritablement déclencher les foudres chaotiques et bien trop dangereuses de la Magie Noire pour effectuer des rituels amoureux, de même la seule Magie Blanche (de soin, protection, détection et apport d'énergie vitale) ne suffit pas à tout régler dans le domaine de l'Amour, mais seule la flamboyante Magie Rouge est à la hauteur de ce travail !

Sans non plus ne vouloir faire l'apologie de la Magie Rouge, elle est la seule à focaliser les ressources des personnes concernées afin de relier les êtres entre eux et aussi de faire appel à des entités (ou déités selon les coutumes et autres rites) relevant de la puissance d'Aphrodite (déesse de l'Amour) ou d'Erzulie, son alter ego dans certaines parties du monde, notamment dans la culture vaudou qui s'est disséminée pour ne pas dire mondialisée progressivement jusqu'en occident. En Inde plusieurs divinités (Parvati pour les cultes tantriques ou Kama le dieu du désir) incarnent aussi l'Amour et sont invoquées dans de nombreux rituels de magie sexuelle ou sentimentale.

Le fait de bien connaître les entités qui s'occupent du domaine très étendu de l'Amour est bien évidemment d'une grande importance lorsque l'on effectue des rituels de magie, il est a déplorer que de trop nombreuses personnes tentent de réaliser des simulacres de rituels sans s'en référer aux bonnes entités et n'aboutissent ainsi qu'à se donner de faux espoirs ou pire à déranger ou attirer des entités négatives ou démoniaques sans le savoir. En Magie, lorsque l'on invoque un Nom (généralement de déité ou d'ange), le mieux est de bien savoir à quoi l'on s'attend en retour surtout si l'on effectue un cérémoniel qui n'est pas entièrement conforme à cette entité (ou complètement synchrone à celle-ci), auquel cas l'on peut assez vite se retrouver avec des effets distordus inverses à ceux escomptés, ou pire invoquer directement des créatures provenant de l'infra-monde (pour ne pas dire des créatures assurément démoniaques).

Heureusement, pour un profane qui s'exercerait à quelques rites plus ou moins proches de la magie, d'autant plus si celle-ci relève de la Magie Rouge en essayant d'attirer l'Amour, un erreur de casting d'entité ne l'emmènerait pas en Enfer mais n'aurait que des répercutions (malheureuses tout de même) sur le contexte amoureux qu'il aurait voulu amélioré. Disons-le de suite : se frotter à la Magie sans en connaître les dangers ou les subtils ressorts c'est un peu comme allumer un feu de brousse en pleine période de sécheresse… on risque non seulement de se brûler mais aussi de tout dévaster autour de soi ! Sur ce point, nos "apprentis sorciers" ne se rendent pas compte des probables dégâts collatéraux qu'ils infligent à leurs entourages, de manière directe ou plus sournoisement indirectement par ricochet. Ainsi j'ai déjà vu de multiples cas où les personnes voyaient des parents ou des proches se séparer à la suite d'essais douteux en matière de rituels de magie qu'ils avaient tentés d'effectuer pour eux-mêmes… Dans cette configuration le sac de noeuds est ensuite très difficile à dénouer car le contexte induit joue aussi généralement contre la personne.

Pourtant de nombreux confrères sans scrupules laissent croire que tout un chacun peut effectuer sans risque de son propre chef un "simple" sortilège d'Aphrodite… C'est une erreur et même une faute grave selon moi que de laisser penser que tout le monde dispose du privilège d'invoquer des déités ou des entités durant une cérémonie personnelle ou un pseudo rituel non conforme. Le risque est réel, d'une part de ne pas voir ses voeux accomplis ou ses prières exaucées (ou bien souvent d'en voir venir les effets strictement inverses) mais surtout de ne pas savoir comment gérer les contrecoups de la puissance que l'on a générée. Les personnes peuvent finalement se retrouver encoure plus désorientées et projetées dans un flou chaotique qu'elles ne contrôlent absolument pas et dont elles ne se remettront que difficilement avec le temps. Il existe néanmoins des rituels de Magie Blanche assez efficaces pour contrecarrer les effets délétères de ces désastreuses tentatives en rééquilibrant les énergies qui ont été dispersées par ce chaos.

Bien entendu je ne vais pas blâmer toute personne qui tente de penser fortement à son propre bien sous la forme d'un voeu pieux ou en effectuant des prières, bien au contraire ! La mise en garde intervient par contre réelle lors des tentatives hasardeuses des reproductions de rituels de magie alors que l'on n'en a pas les ressources ou moyens, ni la Connaissance et encore moins le Don. En ce qui concerne la puissante magie rouge issue du vaudou comme l'invocation d'Erzulie, je tiens à signaler l'extrême dangerosité de ces séances qui peuvent tourner à la possession de celui qui s'y adonne, avec parfois des retours sur Terre plus que difficiles !

Dans le domaine complexe de la Magie il faut savoir que chaque rituel est une porte sur l'inconnu si l'on s'y aventure sans l'équipement psychique adéquat. Beaucoup de personnes s'intéressent intellectuellement à l'ésotérisme sans pour autant vouloir réaliser des prouesses magiques ou tenter le Diable. La plupart des personnes censées qui se plonge dans une littérature hermétique le font par goût du mystère plus que pour exercer des talents magiques que l'on ne peut pas acquérir dans les livres puisque cette Connaissance reste intimement liée au Don inné d'exercer. Vouloir forcer les portes de la Magie, c'est forcément déclencher de multiples alarmes dans la Grande Maison et voir arriver les Gardiens du lieu avec de légitimes raisons de punition ! Les professionnels, sorciers, mages, chamans ou autres initiés, savent parfaitement que le pouvoir qui leur a été conféré est une très lourde charge avec des responsabilités multiples à la fois sur leurs épaules mais aussi pour ceux qu'ils aident et même au-delà…

J'espère que l'article d'aujourd'hui, purement didactique et un peu rigoriste il est vrai, vous aura permis de comprendre que la Magie, a fortiori la Magie Rouge qui relie les êtres par l'Amour, n'est pas un jeu mais une affaire de professionnels qui s'engagent à respecter des Lois et des Règles d'Or. Sans cela le Monde serait chaotique au possible si toute personne voyait ses volontés s'accomplir au détriment d'autrui ! Pour ma part, exerçant déjà depuis de nombreuses années j'ai su acquérir cette expérience nécessaire à chaque problématique que l'on me soumet et je reste à la fois sereine mais consciente que mon Don doit néanmoins servir les meilleures causes.

Si vous désirez cette aide pour mieux comprendre ou résoudre vos problèmes amoureux, sexuels ou sentimentaux, alors n'hésitez pas à m'en faire part : par téléphone au 06.75.79.02.91 (mon numéro DIRECT et non surtaxé) ou bien en m'envoyant un message explicatif ici sur ma page de contact, je réponds à toutes les demandes sérieuses en matière de Magie Rouge. À très bientôt et n'attendez pas que l'Amour frappe à votre porte, venez le chercher avec mon aide !

Maria do Carmo

Commenter cet article

Étude Gratuite

Articles récents

Hébergé par Overblog