Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par Maria Do Carmo
Publié dans : #retour affectif

En Magie, la plupart des initiés et professionnels de la Magie préfèrent simplifier à l'extrême leurs activités avec des mots imagés au regard des profanes afin de ne pas les perdre dans de douloureuses ou trop complexes explications et surtout pour que ce qui doit être effectué soit le plus simple à comprendre. Pourtant, l'ésotérisme (au sens large) ou bien ce que certains appellent aussi avec une connotation plus négative "l'Occultisme" est un domaine éminemment hermétique, obscur et incompréhensible aux yeux des personnes qui n'appartiennent pas à cet univers. N'oublions pas que l'ésotérisme est bien au contraire une discipline faisant appel aux plus complexes éléments symboliques existants ainsi qu'à des Connaissances multiples issues d'apprentissages séculaires transmis la plupart du temps secrètement. Alors, effectivement, d'une part vouloir expliquer serait une erreur pour ne pas dire une faute ou une trahison du secret, et vouloir d'autre part en plus tenter d'expliquer tout ceci de manière simple serait ici une véritable impossibilité !

De ce double constat, que l'on ne doit ni ne peut pas plus expliquer au profane dans le détail comment tout fonctionne, est né une dialectique ou plutôt un discours intermédiaire acceptable, à la fois lumineux par les mots et compréhensible par la teneur qu'ils expriment. Ainsi sont apparues les Magies Blanche, Rouge et Noire afin de catégoriser plus facilement et presque visuellement des processus magiques très complexes et multiformes. Le " Retour d'affection" ne fait pas exception à cette règle de simplification, il demeure pourtant à l'heure actuelle le plus demandé des rituels et le plus usité en Magie alors même qu'il existe véritablement une multitude, pour ne pas dire une infinité de contextes différents et de manières d'opérer LE rituel (lequel se décline finalement en autant de catégories qu'il y a d'histoires "amoureuses").

Reste encore un point très important, pour ne pas dire primordial : les mots étant eux-mêmes des symboles puissants, n'utiliser que ceux qui sont nécessaires au rituel pour son élaboration (ou pour mieux comprendre le contexte sur lequel l'on travaille) reste une priorité face aux demandes d'explications qui viennent généralement perturber le bon déroulement général, à la fois du rituel en élaboration mais aussi la réelle compréhension de ce qui doit être réalisé : il faut s'en tenir au principal et ne pas s'écarter des travaux opératifs en osant en plus d'ajouter une parole didactique superflue et perturbatrice… ce n'est ni possible ni souhaitable !

Bien évidemment le "Retour d'Affection" se doit d'être parfaitement défini et encadré dans son action ritualisée et par conséquent un dialogue fructueux s'instaure forcément toujours entre le demandeur et le praticien mais il doit absolument se conformer au strict nécessaire dans ce sens où les informations échangées ne doivent servir qu'à l'élaboration du rituel et à une prise de conscience réelle et complète du contexte de la part du demandeur et du praticien. C'est ici le point clef de la réussite du rituel que d'aller à l'essentiel et ne pas digresser sur de fausses pistes qui pourraient parasiter la teneur des informations. Nous savons tous qu'en matière de relations amoureuses il y a du non-dit, du fantasme, du faux-semblant et de l'inconscient… il faut savoir extirper une réalité de ce ressenti, il faut donc savoir donner de la matière à l'émotion pour en utiliser toute la symbolique qui sera nécessaire et suffisante à l'élaboration du rituel final.

En terme de catégories de types de "Retour Affectif" (ou idem appelé "Retour d'Affection"), il en existe comme je l'ai déjà souligné précédemment une multitude : le couple séparé qui cherche à se reconstituer, le mari qui désire récupérer sa femme des bras de son amant, la femme esseulée qui cherche l'âme soeur, le célibataire en quête d'aventure "sérieuse", la jeune fille qui attend son prince charmant, la perte de désir ou de libido qui demande un coup de pouce pour satisfaire le ou la partenaire, etc. tout ceci fait intégralement partie du "Retour Affectif" en terme de rituel d'amour, principalement et le plus souvent sous l'égide de la Magie Rouge (parfois de la Magie Blanche aussi si l'on doit un tan soit peu "soigner ou revigorer" une relation amoureuse). C'est dans le dialogue que le praticien se fera expert, tel un détective pour mettre chaque élément à sa place, reconstituer ce fameux contexte qui est le véritable metteur en scène de la pièce, pour finalement résoudre l'affaire et opérer l'action cruciale sous la forme du rituel adéquat et strictement spécifique.

L'unicité et la spécificité de chaque rituel permettent de s'adapter au plus près de l'exigence de précision que requièrent les travaux de magie qui sont tels des rayons ciblés précisément sur le but à atteindre. Ne pas comprendre la "vraie demande" ou mal l'interpréter avec les mauvais symboles lors de l'élaboration du rituel peut irrémédiablement faire perdre un temps précieux (car il faudra tout reconsidérer), voire faire échouer l'ensemble de l'édifice patiemment constitué ainsi que la confiance instituée. Sur ce point, le rituel n'a aucunement droit au doute de la part du demandeur et réciproquement le praticien doit savoir poser les bonnes questions tout en assurant déontologiquement l'inconditionnel secret absolu sur les informations qu'il reçoit, ceci fait d'ailleurs généralement partie du contrat moral entre les deux protagonistes (demandeur et praticien).

Mais tout ceci ne suffit absolument pas si l'on désire non seulement avoir toutes les chances avec soi mais utiliser de manière optimum le potentiel d'un rituel parfaitement adapté. Nous n'avons ici que la base du travail ou de ses fondations car le véritable moteur, celui qui ne doit pas lâcher dans la montée, réside dans la Volonté réelle, régulière et renforcée du demandeur quant à l'aboutissement du but qu'il s'est fixé et dont il ne doit se détourner ou même seulement douter un instant. En effet, c'est bien sa Volonté, intégralement exprimée, durable et soutenue qui porte symboliquement l'ensemble du rituel comme l'élément sans lequel les travaux n'avanceraient pas du tout sur la bonne voie (ni d'ailleurs n'auraient jamais commencé…). Bien évidemment le praticien représente non seulement celui qui va agir en ayant tous les plans de l'édifice magique, en cas de Retour Affectif se seront les "acteurs" principaux et secondaires de cette pièce à mettre en scène, ainsi que tout autre élément du "décor" qu'il faudra dessiner et élaborer pour le rituel avec le symbolisme adapté au "script" de ce contexte.

Définir le meilleur rituel de Retour Affectif n'est donc pas chose aisée comme l'on pourrait l'entendre de-ci de-là… Il faut au contraire jouer de son Don (en être investi pleinement) et de la pleine Connaissance ésotérique de la Magie ciblée au contexte, tout en étant à la fois continuellement à l'écoute du demandeur et aussi en quelque sorte son "manager" pour qu'il conforte ou ne perde pas en route le but qu'il s'est fixé d'atteindre. Étant spécialisée en Magie Rouge (relation amoureuse, désir, libido et sexualité), je reste à votre disposition pour toute demande d'aide ou de questions concernant le large domaine du "Retour affectif" tel que je l'ai décrit ci-dessus en réalisant si nécessaire le rituel qui sera le vôtre. Pour me joindre : par téléphone très simplement au 06.75.79.02.91(numéro direct non surtaxé) ou bien via un message que vous pouvez m'envoyer librement depuis ma page de formulaire de contact ici. À très bientôt et ne doutez jamais de l'espoir de retrouver l'Amour, il revient toujours à celui ou celle qui sait y croire avec ferveur et force de coeur !

Maria do Carmo

Commenter cet article

Étude Gratuite

Articles récents

Hébergé par Overblog