Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Publié le par Maria Do Carmo
Publié dans : #Amour Magique

En ce 14 février, comme chaque année, l'on fête la Saint Valentin, celle que l'on appelle aussi "la fête des amoureux"… Mais que sait-on réellement de cette "nouvelle tradition" qui semble finalement assez récente et quelque peu profane ? Pourtant, malgré son nom faisant référence à un Saint de l'église, elle semble puiser ses racines bien plus loin dans l'antiquité et surtout dans des rites sacrés pas du tout catholiques !

De nos jours la Saint Valentin s'est largement démocratisée, un peu comme la fête d'Halloween, pour en faire une sorte de "journée spéciale Amour" surtout dédiée à la consommation de chocolats et à l'achat de bouquets de fleurs ! Mais passons ces aspects mercantiles pour ne garder que celui du symbole de l'Amour qui est plus romantique et le vrai but de cette célébration. Mais d'où vient exactement cette coutume et pourquoi le 14 février ?

Dans l'antiquité le mois de février est dédié au retour d'une période moins sombre au sortir des jours d'hiver afin de célébrer la fécondité, l'amour et la purification, c'est le retour de la lumière et l'on pratiquait alors des sacrifices en l'honneur du couple formé par les dieux Zeus et Héra, et par extension en l'honneur du mariage. Ces festivités étaient appelées Lupercales, des chèvres et un bouc étaient sacrifiés par des prêtres consacrés (les "luperques") et certaines parties du corps de la bête, dont son sang et sa peau, servaient à sanctifier par simple contact les femmes pour leur assurer fertilité, maternité et un mariage dans l'année.

Ce rite païen initial fut ensuite interdit par l'église chrétienne et remplacée par une fête en l'honneur de Saint Valentin le 14 février, une fête pour les célibataires afin qu'ils trouvent leur moitié. Les initiés diront que l'on est passé d'un rituel sacré, dont la magie du sang pouvait déranger l'église, à une sorte de fête de village plus sage dans le but que l'église s'approprie l'ancien culte des Lupercales au profit du mariage chrétien qui le substitue habilement en écartant les divinités païennes au passage…

L'église a souvent détourné les rituels païens à son profit, notamment tous ceux qui utilisaient des sacrifices d'animaux. Le bouc devient alors une figure satanique dont on doit se détourner, l'on parle d'une représentation du mal sous la forme du "Grand Cornu"… Tout ceci ne serait-il pas pour faire oublier certains rituels de magie rouge (la couleur vient aussi du sang versé durant les sacrifices) ? Toujours est-il que la magie Rouge reste pour les initiés et les praticiens la seule véritable Magie de l'Amour, la seule qui soit efficace dans ce domaine.

Que reste-t-il en cette Saint Valentin à part la couleur Rouge de la Rose que l'on offre ? Laissons effectivement les rituels de Magie Rouge aux initiés et aux vrais praticiens ! Dans le monde profane d'aujourd'hui, les rituels ancestraux ont presque tous été remplacés par des actes du quotidien qui passent souvent par le cadeau, n'est-ce pas ici aussi une réminiscence de l'offrande ou d'une certaine façon une sorte de sacrifice, commercial et financier pour remettre les choses ici à leur juste place...

Heureusement, la véritable Magie Rouge permet d'effectuer bien plus qu'un simple cadeau puisque par ses rituels elle projette puissamment une volonté d'Amour et d'union afin de passer du désir à l'action. Dans le cadre de ma pratique des Arts Occultes, et de la Magie Rouge en particulier, n'hésitez pas à me contacter pour que vous puissiez vous aussi bénéficier de cette ressource et trouver l'Amour. Vous pouvez me joindre simplement ici via mon formulaire de contact, ou bien plus directement par téléphone au 06.75.79.02.91 (numéro non surtaxé). À très bientôt pour retrouver les vraies sources initiatiques de l'Amour via les rituels de la Magie Rouge !

Commenter cet article

Étude Gratuite

Articles récents

Hébergé par Overblog